Détails du produit

Médi-Plus est un dossier médical électronique conçu par un professionnel de la santé et pour les professionnels de la santé. Il est conçu pour être le plus simple possible et offrir des outils pour sauver le précieux temps du professionnel de la santé.

1. Caractéristiques du logiciel

Le logiciel de dossier clinique Médi-Plus fonctionne sous Windows 10. L’application est développée sur la plateforme .NET et utilise une base de donnée MySQL.

L’interface de travail est conviviale et offre à l’écran l’ensemble de la démarche clinique.

Les listes de données cliniques sont orientées vers le problème médical en cours et sont modifiables par le médecin, même durant son utilisation auprès des clients. L’utilisateur peut personnaliser de nombreux éléments de l’application tant dans les données cliniques que dans la complexité de l’interface de rédaction. L’emploi du clavier est minimisé grâce e de à l’utilisation de données cliniques orientées vers le problème médical en cours d’évaluation.

Le logiciel de dossier clinique Médi-Plus permet au clinicien de créer des canevas de travail spécifiques à certaines pathologies fréquemment rencontrées dans sa propre pratique pour ainsi optimiser l’utilisation de son DMÉ.

Le DMÉ Médi-Plus permet une utilisation individuelle, tout en continuant d’utiliser les dossiers médicaux sur papier. L’application permet de numériser facilement tout document clinique reçu sur format papier qui sera par la suite indexé dans le dossier électronique, afin d’être facilement disponible.

Il est aussi possible d’intégrer des notes évolutives manuscrites individuelles ou regroupées via une interface spéciale permettant d’indexer la note évolutive à même la liste électronique des épisodes de soin.

2. Préférences du médecin-utilisateur

Les préférences de l’utilisateur permettent au médecin de personnaliser le fonctionnement de l’application et de définir divers paramètres tels l’horaire de travail, les visites de relance, le code d’accès secret, le plan clinique apparaissant par défaut, en plus des caractéristiques concernant l’impression des divers documents et ordonnances.

3. Interfaces cliniques de l’utilisateur:

Le sommaire du dossier médical: Un code d’identification est attribué à chaque client. Celui-ci peut-être composé de nombres, de lettres ou d’une combinaison de ceux-ci ne dépassant pas 12 caractères. Le sommaire permet une vue d’ensemble des éléments critiques du dossier médical tels, les dates et diagnostics des dernières visites, la médication et les investigations en cours; en plus des antécédents médicaux significatifs.

Les catégories de visite médicale: permettent à l’utilisateur peut faire un choix entre un formulaire de PREMIÈRE VISITE (évaluation initiale d’une pathologie) un formulaire de VISITE DE SUIVI (réévaluation d’une condition médicale déjà effectuée.

La sélection de l’interface de rédaction est orientée vers une pathologie clinique spécifique à partir de sa localisation anatomique ou bien en sélectionnant un plan clinique centré sur les maladies propres à un système tel système tel respiratoire ou digestif.

L’interface-utilisateur permet une vision globale de l’ensemble de la démarche clinique. Les éléments  du questionnaire concernant les complaintes, antécédents et procédures récentes occupent la portion gauche de l’interface, tandis que les signes vitaux, l’évaluation générale et spécifique, le diagnostic ainsi que les diverses procédures recommandées sont situées du côté droit. L’interface de travail peut être complétée en totalité ou en partie, selon la complexité du problème et du temps disponible prévu, quitte à être complété lors d’une visite de suivi ultérieure.

4. Listes de données cliniques

À chaque élément ou question inscrits sur l’interface-utilisateur correspond une liste spécifique de données cliniques orientées à la pathologie en cours d’évaluation. Le clinicien peut sélectionner un ou plusieurs éléments contenus dans la liste de réponses. Pour naviguer dans la liste de réponses, il suffit de cliquer dans la fenêtre associée à la question sur l’interface. L’ordre des éléments contenus dans la liste est alphabétique et il est possible d’y naviguer avec le clavier, la souris ou le crayon électronique.

Il est possible de sélectionner, modifier ou supprimer toute donnée clinique contenue dans une liste de réponses spécifique, même durant l’utilisation en présence de l’usager. Dans le but de limiter la taille des listes de réponses, le médecin verra à utiliser d’abord la liste spécifique des données cliniques en rapport avec le plan clinique & la pathologie présentée par le client.

Le clinicien peut accéder à une liste cumulative composée des données inscrites dans le dossier du client ou bien à la liste globale contenant l’ensemble des données de tous les plans cliniques pour une question donnée de l’interface. Quoiqu’il soit possible d’assigner la même donnée clinique à plus d’un plan clinique si jugé opportun, il est important d’éviter d’assigner une donnée incompatible avec le type de données prévues pour une fenêtre de l’interface-usager.

5. Données cliniques produites

Le médecin peut modifier ou compléter les données sauvegardées dans une visite en sélectionnant le bouton approprié sur le tableau résumé du client qui apparaît au début de la visite. Cette possibilité doit cependant être accomplie avant 23 heures 59 minutes de la même journée. Après cette période, toute modification sera datée différemment de celle de la première visite.

6. Plans cliniques

Chaque plan clinique du logiciel représente une entité particulière de la pathologie clinique selon le système en cours d’évaluation comme par exemple, le plan digestif ou circulatoire ou bien selon la localisation anatomique comme le genou, la région lombaire.

En sélectionnant un plan particulier, l’utilisateur accède à une interface de travail dans laquelle sont regroupées des données cliniques orientées vers le type de pathologie en cours. Il est possible de modifier, ajouter ou supprimer des plans cliniques.

7. Documents produits

La visite médicale peut être formatée sous le format d’une note évolutive ou sous la forme d’un rapport de consultation. On peut accéder à la liste des visites antérieures contenues dans le dossier du client, en sélectionnant le bouton approprié à la région supérieure de l’interface.

Grâce aux données inscrites dans la visite médicale, diverses ordonnances de médication, certificats, référence pour consultation ou examens diagnostiques seront formatés et imprimées pour être remises au patient.

Les paramètres d’impression des documents produits par le clinicien tels, la taille des caractères, le type de documents, l’en-tête des rapports médicaux ainsi que les formules de politesse à y être annexées. La hauteur d’impression de la visite sur la feuille de papier et le nombre de copies désirées peuvent être déterminés par défaut.

Il est possible d’intégrer des documents ou images numérisés dans le dossier médical d’un client ou dans la liste des documents explicatifs de l’application Médi-Plus. L’acquisition d’une caméra numérique ou d’un capteur d’images, ainsi que l’installation des pilotes ne sont pas inclus dans le DMÉ.

8. Optimisation du travail

Le Sommaire du dossier rappelle rapidement au clinicien les données stratégiques de son patient telles, la date et le diagnostic des dernières visites, autant que la médication et l’investigation en cours et les antécédents significatifs de l’usager. Un avertissement concernant l’échéance prochaine de la couverture de l’assurance-santé du client ou de la date du dernier rendez-vous assigné auquel le client ne s’est pas présenté peuvent apparaître dans le sommaire du dossier.

En ordonnant une nouvelle épreuve diagnostique, la date et le résultat de la dernière épreuve similaire effectuée apparaîtra sur l’écran, dans le but de possiblement retarder une duplication hâtive de la requête en question.

Les données inscrites lors de la visite précédente sont réutilisées lors de la visite de suivi subséquente dans le but d’informer le clinicien qui modifiera les données cliniques pertinentes au besoin, suite à son évaluation.

Du fait qu’un certain nombre de consultations peuvent avoir des similitudes quant à leur mode de présentation, aux signes à l’examen ainsi que du genre de prise en charge effectuée, la création de certains canevas par défaut dans un plan clinique particulier permettent au clinicien de créer diverses interfaces de rédaction personnalisées qui lui permettront d’accélérer la rédaction de la note évolutive en utilisant une interface partiellement remplie par défaut, quitte à modifier la donnée clinique inscrite au besoin.

De cette façon, en utilisant un même plan clinique, le clinicien a le loisir de créer plusieurs canevas cliniques dont le contenu en réponses par défaut sera plus spécifique à certaines entités cliniques du même système pathologique. Par exemple à l’aide du plan clinique circulatoire, l’utilisateur peut créer différents canevas tels suivi d’hypertension, suivi de cardiopathie ischémique, douleur rétro sternale récente, prévention cardio-vasculaire ou anti-coagulothérapie, etc.

Comments are closed.